CIGARETTE ELECTRONIQUE, EN PHARMACIE OU PAS ?

Il s’agit là d’un débat qui a déjà eu lieu en 2013 et qui se représentera certainement encore un jour tant les avis peuvent être contradictoires sur le sujet.

  • La cigarette électronique, ou certains de ses modèles, doivent-ils être vendus en pharmacie ?
  • La e-cigarette pourrait-elle être reconnue un jour comme un véritable médicament anti-tabac au même titre que les patchs à la nicotine par exemple ?
  • Cette classification et surtout cette limitation de sa vente serait-elle bénéfique ou au contraire en réduirait-elle trop l’accès ?

Voyons ensemble les avantages et les inconvénients liés, à la vente de la cigarette électronique en pharmacie exclusivement.

L'E-CIGARETTE, UN MEDICAMENT ?

vente ecig pharmacieCe n’est clairement pas dans ce sens que vont les choses puisque la cigarette électronique est en vente libre (sous certaines conditions tout de même) un peu partout en France. Mais imaginons un peu ce que donnerait la vente exclusive des e-cigarettes en pharmacie ?

Il faudrait donc, soit obtenir une ordonnance de votre médecin dans le cadre d’une action de sevrage tabagique, soit pour le moins vous rendre en pharmacie et donc passer par votre pharmacien afin d’obtenir cigarettes électroniques et e-liquide.

Cette éventualité aurait pour avantage d’accentuer fortement les contrôles de qualité autour de la cigarette électronique et de ses produits dérivés. Il faudrait, pour être commercialisés, que les différents produits et composants des e-cigarettes soient homologués à la fois dans leur composition, mais aussi autour de leurs conditions de fabrication et par extension d’utilisation.

La vente en pharmacie serait donc un excellent moyen de contrôle de qualité pour tous les dispositifs. Ajoutez à cela une délivrance parfaitement impossible aux mineurs (à qui la vente des cigarettes électroniques est d’ores et déjà interdite) et un accès réservé aux fumeurs en sevrage tabagique, et vous obtenez un médicament -presque- comme n’importe quel autre inhalateur vendu en pharmacie.

LES LIMITES DE LA VENTE EN PHARMACIE

Il existe deux inconvénients majeurs à la vente exclusive des cigarettes électroniques en pharmacie, l’un est d’ordre financier et commercial, alors que l’autre est sanitaire.

Il faut bien comprendre que le marché de la e-cigarette représentait déjà en 2013 2,27 Milliards d’Euros et que le nombre de boutiques en France et dans le monde est de plus en plus important.

Une décision de vendre la e-cigarette uniquement en pharmacie signifierait la mort de tous ces petits commerces du jour au lendemain. Une décision dramatique pour les vendeurs de cigarettes électroniques, mais également pour l’État qui prélève -comme pour tout produit- des taxes sur les ventes de dispositifs de vapotage.

D’un autre côté, la difficulté accrue de se procurer une cigarette électronique et des flacons de e-liquides pourrait conduire certains utilisateurs à se reporter sur la cigarette classique facilement accessible car en vente à peu près partout en France.

La réglementation de la vente des e-cigarettes pourrait donc entraîner l’accroissement des ventes de tabac qu’elle est censée combattre.

La question est pour le moment tranchée en faveur des commerçants qui ont conservé le droit de commercialiser la cigarette électronique assortie tout de même d’une interdiction pour les mineurs.

Toutefois, le débat est susceptible de reprendre à n’importe quel moment puisque les études autour de e-cigarette sont de plus en plus nombreuses et parfois controversées.

Fermer le menu