Nos conseils pour vapoter du CBD

Le Cannabidiol ou CBD compte plusieurs usages dans le domaine thérapeutique. Il trouve également sa place dans les e-liquides des cigarettes électroniques. Découvrez les techniques pour vapoter dans les meilleures conditions le CBD.

Quel équipement pour vapoter du CBD ?

Le CBD nécessite de choisir un équipement adapté. En pratique, il faudrait privilégier les cigarettes électroniques destinées à un vapotage faible. Ainsi, il est conseillé d’oublier les e-cigarette de types dripper ou tank. Les Pods conviendront également pour les fumeurs. Il existe aussi les kits dédiés pour le CBD. Pour information, le CBD est seulement présent en petite quantité dans la composition de l’e-liquide.

Quel réglage pour vapoter le CBD ?

Dans le cas d’un e-cigarette, vous devriez sélectionner un modèle réglable tant au niveau de la résistance et de la puissance. En effet, la saveur du CBD sera conservée avec une résistance proche de 1 Ohm. Au-delà de cette valeur, le Cannabidiol sera brulé. Quand le cas se produit, les hydrocarbures qui donnent leur goût à l’e-liquide disparaîtront comme les terpènes. En dessous de 0,6 ohm, le vapotage peut occasionner un goût désagréable. En ce qui concerne la puissance, vous devriez effectuer un réglage aux alentours de 13 w. Le voltage sera quant à lui configurer à 3 V.

Quel dosage pour optimiser la sensation ?

L’e-liquide doit être conservé à l’abri de la chaleur et de l’air. Cela s’applique lorsque le fumeur effectue un long moment de pause. En effet, les saveurs du CBD pourront également s’estomper après une exposition prolongée à une forte température. La taille du réservoir devrait donc être peu volumineuse afin d’éviter le gaspillage. En règle générale, le dosage dépendra entièrement du profil des fumeurs. Pour une séance de vape régulière, le produit utilisé sera de 200 mg. Une quantité supérieure permettra de vapoter une quinzaine de minutes au quotidien. Avec 400 mg de CBD, les effets du cannabinoïde seront ressentis pendant plusieurs heures.

Quand vapoter du CBD ?

L’aspiration du CBD ne comporte pas de risque pour la santé à usage normal. Cependant, le surdosage peut causer des effets indésirables comme la somnolence ou des raideurs musculaires. Il est donc interdit de conduire une voiture après l’inhalation de 400 mg de CBD. Le fumeur doit également éviter le produit au cas où il est sous médication.